Octobre mois de la Justice Amiable

En Normandie, l’automne est placé sous le signe des modes amiables !

 

En 2020, alors que l’institution judiciaire, déjà habituellement à bout de souffle, a subi un KO technique, les Centres de médiation et de Justice Amiable de Dieppe, Evreux, Le Havre et Rouen se mobilisent pour la 2e année consécutive autour d’Octobre, mois de la justice amiable.

Leur objectif : permettre aux avocats, magistrats, étudiants, professionnels de justice mais aussi aux assureurs en protection juridique ou aux chefs d’entreprise de se former aux modes amiables de résolution des différends, pour sortir des procès et proposer des solutions rapides, économiques et sécurisées aux conflits de demain.

Au programme :


– le 01/10 à Rouen : lancement d’une nouvelle session de 5 jours de formation au Droit Collaboratif, en partenariat avec l’Association Française des Praticiens du Droit Collaboratif à l’issue de laquelle les avocats participants seront habilités à pratiquer le Droit collaboratif
Inscriptions : https://bit.ly/2YXLApy

– le 07/10 au Havre : « Regard du psychologue sur la résolution amiable du conflit-action en Droit de la famille »
Inscriptions : https://bit.ly/3gQHiGs

– le 12/10 à Rouen : « La médiation dématérialisée, une solution d’avenir ?»
Inscriptions : https://bit.ly/32KhqHk

– le 15/10 à Rouen : « Le rôle de l’avocat en médiation : comment bien accompagner son client ? »
Inscriptions : https://bit.ly/3jHmSBN

– le 16/10 à Rouen : « La médiation, une opportunité pour mon entreprise ? De l’importance des clauses de médiation dans les contrats » en présence de Soraya AMRANI MEKKI, professeure agrégée de l’Université Paris Nanterre, vice-présidente de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme et Directrice de l’axe justice judiciaire, amiable et numérique au CEDCACE.
Inscriptions : https://bit.ly/31O7Zr9

A noter : plusieurs actions pourront être suivies en visio-conférence.

Les Modes Amiables de Résolution des Différends s’installent dans notre système judiciaire et dans notre société. Parlons-en !