INTER-médiés N°8

INTER-médiés N° 8 est disponible
Dossier spécial : Covid-19 : le boom des modes amiables

Modes amiables : le moment de vérité

La météo des crises est sans doute un indicateur intéressant pour la médiation et les formes douces de règlement des conflits : si les crises augmentent en fréquence, en intensité, en complexité, il est probable que les peurs, la violence, les conflits suivront une pente analogue. La crise entraînera-t-elle dans son sillage un boom des modes amiables ?

Aux confins de la crise sanitaire avec Claude Évin

Entretien avec Claude Évin, ministre des Affaires sociales et de la Santé entre 1988 et 1991, avocat au barreau de Paris et médiateur. Nous avons parlé de la crise, de ses répercussions sur le domaine de la santé, du rôle majeur de la médiation dans la gestion des crises et des leçons à retenir… à travers une lecture pragmatique et lucide de la crise sanitaire que nous traversons.

Pandémie et lien social

Nos références sociales, ainsi que nombre de paramètres de notre vie (comme l’intensité des interdépendances, les critères de sécurité, la prévisibilité de l’avenir, etc.) se sont vus fortement déstabilisés par la crise du Covid. Le confinement a réveillé au cœur de la population autant un élan de solidarité et de compassion que déclenché, pour certains, un repli sur soi accompagné de préférences, réactions autocentrées d’autodéfense. Les normes sociales ont été définitivement modifiées par l’introduction de règles relationnelles et comportementales strictes, impactant par le fait la confiance placée avec le temps en autrui. Le déconfinement implique-t-il un retour facile et immédiat à la situation “idéalisée” d’avant la crise ou bien nous ouvre-t-il le chemin vers un “monde d’après” ?

Thomas d’Ansembourg : “Nous vivons une pandémie de violence relationnelle !”

Vivre en ces temps de stress lié à la crise du Covid, au chômage et à la violence n’est pas simple. Nous possédons heureusement des ressources intérieures, souvent insoupçonnées, qui nous permettent de “nous relier au vivant” et de mieux gérer nos conflits personnels et interpersonnels. Au fil de ses réflexions sur la violence, l’empathie, la communication, l’école, le bonheur et sur son propre trajet personnel, Thomas d’Ansembourg nous explique où puiser ces ressources et nous livre dans cet entretien les secrets des relations harmonieuses.

Notre cerveau aime-t-il la médiation ?

Notre nouvelle rubrique autour de la recherche a pour objectif de vous tenir informés de toutes les découvertes, les analyses et les avancées autour des sciences comportementales, cognitives et sociales. Un médiateur averti en vaut deux, dirait l’adage ! Cette fois-ci, nous vous embarquons à la découverte de notre cerveau et de son comportement face au conflit…

MédiaCteurs, L‘art et la création au service de la liberté, du lien social et du vivre-ensemble

Quelle responsabilité sociétale incombe à un artiste à travers la création ou l‘interprétation d‘une œuvre ? Est-il conscient de l‘impact qu‘il peut avoir sur la société en général ou sur celles et ceux qui regardent ou lisent en particulier ? Simple acteur ou “médiaCteur” ? Passionnée par cette question, Christel Schirmer vous propose cette nouvelle rubrique.

La place de la médiation au Japon

Le Japon comptabilise dix à quinze fois moins d’affaires traitées par les tribunaux que les autres pays développés. (1) Et les litiges qui y atterrissent sont réglés dans 80 % des cas par des voies non contentieuses. Comment donc expliquer cette singularité ? La médiation y joue-t-elle un rôle ?